Être belle-mère…

Bonjour,

Je ne parle pas de relation chéri(e) de ton petit bout (on est d’accord il le sera toujours…), non, je parle de famille recomposée…

Je parle d’un sujet qui me touche de près, être belle-mère…

Y’a plus ou moins, 2 écoles

– celles qui ne s’occupent pas voir très peu de leur beaux-enfants

-celles qui s’en occupent

Bon déjà, quoi qu’ il arrive, t’en aura qui te reprocheront de ne pas faire ce que l’autre école fait (donc fait comme tu le sens à toi qui doit le devenir)

Par exemple, moi, je suis de la 2ème école… Quand ça arrange tout le monde, c’est géniale quoi (pas souvent forcément)

Quand ça plait pas, y’a différentes options (au moins c’est variés!)

– tu ne les supportes plus

-soit plus cool

-qu’est ce qu’il t’a fait?Etc…

Ba en faite rien de tout ça, personnellement je pensais que les beaux-enfants étaient à la même enseigne que tes enfants… Mais non!
Quand t’engueule le tien, c’est normal voir tu le fais pas assez, quand c’est celui de ta moitié, t’y vas fort, tu lui en veux…

Quoi qu’il en soit être belle-mère s’est épuisant… beaucoup plus qu’être mère, s’est ingrat… aucune légitimité… quoique tu fasses ce ne sera JAMAIS bien.

L’équité n’existera jamais.

Même si tu essaie du plus profond de toi…

Sincèrement je regrette mon implication parfois, mais je sais pas être autrement…Et je comprends celles qui ne s’impliquent pas.

Certains ne comprennent rien… (forcément ils ne le vivent pas)

Et je peux vous dire qu’effectivement avoir ses enfants, c’est différent dans la relation, mais surtout dans les yeux des autres car dans mon coeur mes 2 beaux enfants sont mes enfants, je suis mère 4 fois.

Je trouve triste cette « rivalité » et incompréhension de certains…de croire qui il y a des « camps », c’est pas une guerre, par contre y’a bien des batailles à mener… La première est celle de l’image.

Personnellement quoi que je fasse j’ai l’impression de ressembler à ça 

Bref…Message à toutes les belles-mères COURAGE

Nous sommes très mal comprises…

Je cloturerais par « la critique est aisée, mais l’art est difficile » et comme il faut rendre à César ce qui est à César, merci Philippe Destouches pour le mot de la fin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s